L'espoir .

janvier 26, 2016

Ce soir j'avais envie de me poser et d'écrire. 
D'écrire un billet plein d'espoir et de bonheur.


Tout d'abord bonjour,
pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Léa, j'ai 22 ans et je ne suis personne.
Je n'ai rien d'extraordinaire, mais j'aime vivre. J'aime la vie et je pense que c'est important de le souligner.
Sous mes grands sourires et ma joie, il se cache un lourd passé et beaucoup d'auto-destruction. Une adolescente banale alors, comme beaucoup, mal dans sa peau.
J'ai toujours pensé, à tort, que je ne rencontrais jamais un garçon qui m'aime, comment peut-on m'aimer? Des fois je me le demande encore.
J'ai encore du mal avec la confiance en soi, avec mon image. Les gens qui me connaissent le savent, même ce que je rencontre. J'ai tendance à dénigrer celle que je suis, en me disant "C'est mieux par moi que par un autre". L'homme est toujours jugé, je le serai aussi.

Je pensais que la vie ne valait pas la peine d'être vécu, que je ne serais jamais heureuse.
Je me suis construite tant bien que mal, seule. Seule parce que je ne suis pas du genre à montrer mes sentiments, si ça me touche, si ça me blesse, si ça me rend heureuse. J'ai du mal, même "je t'aime".
Je me suis forgée un carapace, en pensant que montrer nos sentiments c'est être faible et j'ai tendance à le penser encore aujourd'hui. Je me compare souvent à un immeuble. On m'a détruite, mais j'ai toujours réussi à me reconstruire, plus solide et plus forte que la dernière fois.
Je me suis battue et je suis devenue cette fille forte de l’extérieur, manipulatrice et méchante. Je me protège avec ça, mais dans le fond je ne suis pas sûre d'être cette fille-là. Certain diront que je n'ai pas de cœur, que je n'ai pas de sentiment, mais je vous promets que ce n'est pas parce qu'on le montre pas, qu'on ne pleure pas.





Sauf qu'aujourd'hui, je me soigne. 
Comme quoi la vie peut nous réserver de belles surprises.
J'ai la vie que je voulais depuis mes 15 ans, pas encore parfaite certes mais elle se construit. Aujourd'hui j'ai de l'espoir, j'ai envie de croire en demain, envie de croire que je peux y arriver.
De plus en plus de mes rêves deviennent réels, que ça soit ceux de petites filles que ceux que je grandis de jour en jour.
Je regrette pas de mettre battue, je regrette rien. J'avance.

Alors à toi, toi qui penses que rien ne va, relève la tête, si j'ai pu m'en sortir alors pourquoi pas toi?
Allez souris va.



You Might Also Like

5 commentaires