Hi !

Heberger image
LeaChoue - 23 Yo - FrenchBlog .
Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image

La peur de l'abandon.



          Je ne pensais pas un jour pouvoir écrire ces mots. Moi, la personne qui a peur de l'abandon

       Je ne sais pas d'où ça vient, si c'est lié à mon hypersensibilité, mais l'abandon est pour moi une chose terrible. J'ai un manque d'assurance et d'affectif énorme. 
On peut dire que je suis dépendante de l'amour, du moins, je l'étais. 
      Je me suis aperçue que depuis 6 ans, j'enchaîne les relations, de très longues relations, entrecoupées de moins sérieuses et futiles. 
Je m'étais jamais aperçue de ça, jusqu'à aujourd'hui.
Y a bientôt un an, il y a eu un évènement marquant dans ma vie, c'est ma séparation, après 2 ans de relation. Une séparation importante, puisque j'avais envie d'être seule dans ma vie. Je me sentais prisonnière, mais après cette relation, j'ai enchaîné des petites relations de 3 mois à 5 mois. Je n'ai jamais vraiment été seule jusqu'à aujourd'hui. 

      Ma toute dernière relation a été assez chaotique et je me sens sentie abandonnée, est-ce vrai ou non? Je ne sais pas, mais c'est ce que j'ai ressenti. 
A partir de là, je me suis remise en question, parce que j'étais fautive de cet abandon, car dans le fond de moi, je ne voulais pas cette relation. Suite à ça, j'ai réellement compris que j'avais seulement besoin d'être seule, de me retrouver avec moi-même et de ne plus dépendre d'amour ou d'affectif. J'ai toujours eu peur de ça, une peur énorme et ce qui m'étonne, c'est que je le vis super bien.
     Je me suis aperçue que j'avais besoin de personne, que je pouvais me suffire. Que j'en avais besoin, que ce n'est pas en enchainant les amourettes que j'allais pouvoir souffler ou trouver la bonne personne. Est-ce qu'elle existe au moins? Croyez-vous à la personne parfaite? Ca c'est encore un autre débat. Je me m'étais avec la première personne qui étaient là pour moi, mais dans le fond, ça n'allait pas.

Depuis ces 6 années, je me suis forgée une carapace énorme par peur de souffrir. J'ai peur de faire confiance à autrui. Et aujourd'hui, je suis prête à être enfin seule, à vraiment me concentrer sur mes projets de vie. J'ai compris que l'expression "Vaut mieux être seule que mal accompagnée" était valable et qu'il fallait que je souffle et prenne du temps pour moi.
J'ai beaucoup changé affectivement parlant en 6 ans, j'ai pris confiance en moi, et je me suis entourée de gens géniaux. Pour le moment, c'est comme ça et c'est très bien.
Je découvre une nouvelle moi, épanoui sans besoin de personne pour l'être et bordel, ça fait du bien.


<< Rien ne pèse autant que l’affection d’autrui >>

Commentaires

Articles les plus consultés