SHOOTING : Internet nous crée des complexes

septembre 30, 2017

Cocooning Mina Storm



 Hello !

         J'ai une bonne nouvelle, je reprends réellement le blog!
Oui, je suis la reloue qui dit "Oui je reviens" mais qui ne revient pas vraiment... Mais depuis un moment j'essaye d'être plus présente ici, de poster plus souvent, et ça vous ne pouvez pas le nier! 
Vu que je vis sur Paris, je vais pouvoir faire plusieurs shoots et évènements trop chouettes, donc vous allez voir ma petite tête ici ... 
OH OUI! je sens la joie sur ton visage, allez fait semblant au moins...

Aujourd'hui j'ai envie de discuter avec vous de corps et de complexes, parce que oui, j'y fais face chaque jour même si je ne le montre pas.

       Comment commencer... Depuis peu, j'ai dit "Bye Bye" au soutien gorge, j'ai rompu avec les armatures de ma vie et je fais partie des tétés libres ! Hehe! J'en parle plus sur ma chaîne Youtube avec une vidéo de mon expérience sans soutien gorge et les dangers de celui-ci.
J'ai découvert la marque de lingerie Mina Storm et ils m'ont contacté pour présenter leurs produits, j'ai directement accepté de travailler avec eux ! C'est une nouvelle marque de lingerie pour jeunes filles, qui a à sa tête des nanas vraiment cool! J'ai adoré le design de leurs dessous et le fait qu'il n'y ait aucune armature sur certains de leurs modèles, aucune agrafe dans le dos et aucune étiquettes. Ils proposent diverses choses et j'ai envie de craquer pour tout, c'est improbable! 
       Le premier pas a été de trouver la bonne taille. J'avais peur de ne pas pouvoir faire rentrer tout mon attirail mais le L me convient à la perfection, bonne surprise. Je suis donc ravie de pouvoir me balader avec des moustaches de renard sur la poitrine! ... Quoi? Oui je suis une enfant, et alors? J'assume!
Du coup, je me suis mise en condition photo (on fleek pour ainsi dire) pour vous présenter les produits. Très bonne qualité, c'est cool, le tissu en bi-stretch ne sert pas et les produits sont en coton tout doux. Bon, j'ai pu tester un bas aussi mais j'ai pas assumé de le photographier. Ce que j'aime encore plus, (Oui j'aime beaucoup de chose et c'est même pas pour la pub!) c'est que tout est simple et adapté même aux plus jeunes qui me lisent et qui découvre leur corps. 

Brassière Renard, MINA STORM


       Alors oui, j'ai eu du mal à dégainer mon pyjama pour poser en lingerieJe voulais quelque chose de soft, cocooning et pas vulgaire et ayant du mal à passer du pyjama en pilou (Oui ok, là j'exagère) pour poser en lingerie, j'ai, du coup, allié les deux et associé mon haut Mina Storm avec mon gros pyjama et mon short licorne.

        Et on en revient au sujet principal que je voulais aborder, ce choix était aussi en partie pour faire fasse à mes complexes.
J'ai passé mon temps à dire "On voit pas un bourrelet!", "on ne voit pas trop mes seins?" , "ça ne fait pas trop vulgaire?". Quand on accepte de poser comme ça sur internet, c'est, je trouve, encore plus dur et vicieux que le regard des autres dans la rue, surtout que vous vous exposez aux critiques incessantes. Les gens peuvent zoomer, regarder une heure ma photo (oui si y a un truc qui tourne pas très rond chez vous ... huh!)
Bref. J'ai des complexes. 
Vous allez peut être me dire "Ca va t'es pas grosse Léa!". En soi, je ne me considère pas comme grosse, mais je reçois souvent des messages de la sorte, parce que comme je l'ai dit avant, quand tu t'exposes, malheureusement c'est les règles du jeu. 
Finalement, les blogueurs et les instagrammeurs se créent des mondes de rêves pour que personnes ne disent quoique ce soit et on vous vend du faux rêve, avec des photos retouches, des corps plus mince que d'origine (d'où le nom "influenceur", on influence avec du parfait). 
Je ne complexe pas sur ma poitrine, mais avoir une assez forte poitrine, c'est mal vu. On te taxe de "vulgaire", tu ne peux plus porter ce que tu veux sans sentir peser sur toi des regards piquants qui te jugent. Je le sais, à chaque fois que je porte un décolleté je vis ce combat.

         Mais j'ai décidé de commencer à m'en foutre. Je suis humaine. Je ne suis pas parfaite, mon corps ne l'est pas non plus et ne le sera jamais. J'ai quelques kilos en moins ou en plus? C'est mon problème pas celui de ceux qui me regarde et à qui ça déplaît. Ma poitrine si elle gène, vous n'avez qu'à ne plus la regarder. Elle représente que 10% de tout mon corps. Elle fait partie de moi, je vais pas l'enlever pour les beaux yeux des critiques. Le regard des gens, je le vis de mieux en mieux. Je m'en détache.

Après y a des complexes que j'ai moi, des choses que moi je n'aime pas et que je veux changer ou auquel je veux remédier mais ce sera seulement pour moi! Tant que je suis bien dans mon corps j'ai décidé de l'assumer !







J'espère que les photos et le style vous aura plu, je remercie ma copine Charlie pour avoir pris le temps de me shooter !

Bon lundi à tous
xx LeaChoue

You Might Also Like

3 commentaires